ET C'EST REPARTI

Publié le par lunker fisher

Voila plus de 6 mois que je n'ai pas mis a jour ce blog mais entre le boulot et la fleme, je n'ai pas eu le temps mdr mais cette fois je remets ça.

 

 

Le week end dernier, c'était l'ouverture de la truite. Bien décider à en decoudre avec dame fario au leurre, je prends ma canne finess et mes quelques petits leurres que je me sers habituellement pour pecher le cabot.

Comme tous les ans, nous allons pecher le saison, mais pas au même endroit que d'habitude.

 

Nous attaquons la peche a 8h au vers roulé. Je ferais une arc en ciel d'environ 30cm et quelques petites non maillée dont 2 fario.

 

Vers 10h, le casse croute traditionnel de l'ouverture vient nous rechauffer un peu et nous remettre en forme. Changement de lieu, nous descendons quelques kilometres plus bas. Le saison s'élargie un peu et il y a deja beaucoup moins de monde.

 

On se retrouve sur un magnifique lisse avec environ1 a 2 metres de profondeur et un magnifique trou de 3 mettres. Je commence avec un d chubby couleur truite dans le trou et au bout d'environ 10mn coup de fusil dans la canne et c'est au bout une magnifique truite fario de plus de 40 cm qui me fait un tres beau combat.

 

20120310_115441-1.jpg

 

 

 

 

Samedi, avec l'ami will nous décidons d'aller faire un tour en lac privé en float histoire de voir si les bass sont un peu actifs avec cette remonter de températures.

 

Arrivé sur le lac, l'eau est marron. Et M....., la peche va etre dur. Je commence a pêcher au jig sur les bordures. Mais au bout d'une demi heure, n'ayant pas de touche, je passe en mode power fishing avec un crank b-switcher 4 fire tiger.

 

Je rejoins will qui est a une vingtaines de metres de moi. Au moment ou j'arrive a coté de lui, il touche un poisson ai spinner mais il se décroche immédiatement.

 

 Il me dit vas y jette par la si il veut rataquer on ne sais jamais. je lance et je commence a ramener mais je m'accroche, enfin il me semble. Je vais en direction de mon leurre tout en donnant des coup de scion pour essayer de me décrocher. Mais je sens quelque chose de bizzare, je prend vraiment contact et je sens des coup de tete. Je ne suis pas accrocher mais j'ai un poisson.

 

Je me rends compte immédiatement que c'est un silure. Au bout de quelque seconde, je vois sa queue qui claque la surface et je l'estime a 1m50 environ. Le combat s'engage, 5,10, 15min passe et je commence a fatiguer ça commence a faire long et la canne souffre pas mal.

 

photo-1-.JPG

 délivrance cranking spéciale 198 versus silurus glanis

 

Un quart d'heure plus tard, des bulles remoontent a la surface, le silure est en train de dégazer, le combat est enfin pret a se conclure. Et en effet 5 mn plus tard, je le tient en main. On le ramène en bordure afin de pouvoir faire des photos car je n'arrive pas à le hisser sur le float tellement il est lourd.

 

P1000088

 

 On ne l'a pas mesurer mais a vu de nez il doit faire environ 1m75 et une quarantaine de kilos. Le combat a été rude et je suis mort. Nous ne toucherons plus rien a part une tape de bass que je manquerais

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article